samedi 2 juillet 2011

Facebook et le divorce

Les médias sociaux, source d’informations à charge dans les divorces : How Divorce Lawyers Use Social Networks.

À l’époque de la bulle Internet on disait que l’accès aux NTIC créerait « de nouveaux usages ». Il semblerait que ce soit effectivement le cas.  

Pauvres méritants

L’État providence américain n’arrête pas de grossir. Surprenant après un règne néoconservateur. (Is the US welfare state growing or declining? | vox)
À l’intérieur de l’augmentation globale des transferts aux USA, donc, il y a eu deux redistributions. Premièrement, les transferts se sont déplacés des non âgés et non handicapés vers les personnes âgées ou handicapées. Deuxièmement, à l’intérieur du groupe des non âgés et non handicapés, il y a eu redistribution, des familles aux revenus les plus bas vers des familles aux revenus plus élevés.
En particulier, les familles monoparentales gagnant moins de la moitié du seuil de pauvreté ont vu l’allocation mensuelle qui leur est versée se réduire de 1.231 à 766$ en 20ans ($ 2007).

Autrement dit l’Amérique a réinventé la notion victorienne de « pauvre méritant ». Un point de vue que partage M.Sarkozy et M.Wauquiez.

Compléments :

Aux limites de l'homme

Rencontre avec un aventurier, qui recherche les limites des conditions supportables par l’homme.

Exemple : plusieurs mois passés dans une cabine dont la température oscillait entre -20 et -40. Bientôt, il part pour une fournaise.

Je me suis demandé ce qu’il trouvait de stimulant à de telles conditions.

En fait, c'est est un homme de préparation, étonnamment longue et méticuleuse. Préparation physique d’abord, mais aussi de tous les détails matériels de sa mission.

Et si le sentiment d’être sur le bord d’un précipice, que seuls une préparation impeccable et une présence d’esprit de tous les instants permettent d’éviter, était un bonheur ? Serait-ce ce qui pousse les champions ? (et les criminels ?)

vendredi 1 juillet 2011

Emploi en Angleterre

La BBC, ce matin, semblait dire que l’essentiel des créations d’emploi en Angleterre (400.000 postes) était allé à des immigrés.

Un raccourci un peu rapide me fait me demander s’il ne s’agit pas de postes mal payés. L’Angleterre se réinvente-t-elle en une société de la précarité ?

DSK et le vice de procédure

DSK pourrait être relâché pour vice de procédure : on avait montré à son accusatrice son portrait avant qu’il ne lui apparaisse au poste de police. (Les avocats de DSK pourraient plaider le vice de procédure - LeMonde.fr)

Si un tel argument peut tenir, aucun homme célèbre ne peut être accusé de quoi que ce soit : n’est-il pas dans notre tête à tous, et plus susceptible d’être reconnu que n’importe qui d’autre ?

Peut-on croire à la justice dans ces conditions ?

Compléments :

David Douillet ministre

Douillet ministre. Quelles sont les qualifications que l’on demande à un ministre ?

Alors que l’on exige du moindre smicard des diplômes et une expérience du poste qu’il va occuper, on peut devenir ministre du jour au lendemain, au motif que les « Français vous apprécient ».

Compléments :

jeudi 30 juin 2011

Nouvelles du mois


Agressive Chine

La Chine investit dans les pays de la périphérie européenne. Un moyen d’influencer les décisions de l’UE. (Europe's crisis is China's opportunity | The Guardian)

La Chine est curieusement hostile. Alors qu’elle est aussi curieusement fragile. Voici que l’on se demande si elle ne pourrait pas être un Japon prématuré, si son développement économique ne pourrait pas s’arrêter. (Beware the middle-income trap).

Un de ses atouts est probablement l’élite anglo-saxonne, imitée par la nôtre. En voulant s’enrichir, elle lui a apporté notre savoir-faire. Élite de marchands et d’oligarques, incapable de création ?

Europe non démocratique

Avant-hier j’entendais une interviewée dire, comme une évidence, que l’Europe n’était pas démocratique.

C’est un argument qui m’a surpris. Je le trouve généralement chez les Allemands ou les Anglais. Chez ceux qui veulent tuer l’Europe en l’accusant de la peste.

Ce propos, bien sûr non démontré, sous entend que la démocratie c’est le bien et que la nation est démocratique.

Aristote, qui pensait que la constitution d’un peuple devait s’adapter à ses caractéristiques, n’aurait pas été d’accord avec le premier. Quant au second, peut-on considérer que le choix de gouvernants qui est proposé à l’électeur européen est digne d’une démocratie ? Que la 5ème République a été conçue pour être une démocratie ? D’ailleurs qui rappelle à l’ordre les « démocraties » lorsqu’elles enfreignent les droits de l’homme ? 

Nouveaux pauvres

L’Amérique s’est si fortement appauvrie que les fast food y ont la vie belle et que les entreprises des pays émergents y trouvent un nouveau marché pour leurs services au rabais. (The bottom of the pyramid)

Qui aurait pu imaginer cela, il y a encore quelques années, alors qu’on ne parlait que de développement et de progrès ? En ces temps l’ogre soviétique nous protégeait de l’économie de marché ? 

mercredi 29 juin 2011

PS de la France profonde

J’entendais hier dire que les candidats aux primaires socialistes avaient annoncé leur décision de leur fief régional. 

Ils sont ancrés dans le terroir français, contrairement au cosmopolite Sarkozy, maître du monde.

Aussi, ils lui reprochent de diviser les Français alors qu’eux ne veulent que la concorde nationale.

Cette position correspond-elle à leurs convictions ? En tout cas, elle montre qu’ils cherchent à répondre à ce qu’ils croient être le désir du pays. 

Gaz de schiste et spéculation

Il semble que la ruée vers le gaz de schiste soit un nouvel exemple de bulle spéculative.

Elle s’expliquerait par la faiblesse des organismes de contrôle qui n’ont pas eu le temps de s’adapter à une source d’énergie nouvelle. Insiders Sound an Alarm Amid a Natural Gas Rush - NYTimes.com

Qu’est-ce qui explique l’incroyable capacité de l’Amérique à la bulle spéculative ? Volonté folle de s’enrichir qui se déchaîne dès qu’elle rencontre une faille des mécanismes sociaux de contrôle ?

Compléments :

L’eurosceptique triomphe

L’Angleterre jubile. L’Europe explose.

Mais l’Angleterre ne s’interroge pas sur ce que pourrait causer ce naufrage chez elle. Pas plus que le scénario inverse : l’émergence d’une forteresse Europe.

Peut-être plus étrange : en dépit de sa monnaie qui a atteint un abîme historique, et de l’inflation qui va avec, l’économie anglaise se porte mal. (Pour se développer, elle a besoin d’acheter des machines allemandes, qui, basse Livre, lui coûtent cher.) Étrangement, elle va moins bien, et est plus endettée, que celle de l’Europe.

Compléments :

mardi 28 juin 2011

Le FMI sous la coupe de la France

Les Américains se demandent si Mme Lagarde ne va pas utiliser l’argent du FMI pour sauver les banques françaises. (France’s Lagarde Named New Head of I.M.F.)

M.Sarkozy leur donne raison : c’est une victoire pour la France, disait-il tout à l’heure. 

Future crise européenne

Pour cause d’unification, l’Allemagne a dû réformer son système social, ce qui force aujourd’hui l’Europe à se réformer.

Ne rejoue-t-elle pas la même pièce avec l’énergie ? Soit elle parvient à créer une industrie de l’énergie renouvelable qui demande un réajustement à l’Europe. Soit elle ne parvient pas à remplacer ses centrales, ce qui, aussi, bouleverse l’Europe. Le pari antinucléaire de l'Allemagne du XXIe siècle - LeMonde.fr

Qui est-il le plus urgent d’encadrer ? La Grèce ou l’Allemagne ?

DSK et Colombo

Hier j’entendais un journaliste imaginer une rencontre entre Colombo et DSK. Comment fonctionne Colombo ? me suis-je demandé :
  • Les criminels que fréquente Colombo appartiennent à l’élite intellectuelle et économique américaine.
  • Ils sont criminels parce qu’ils se savent intouchables. En effet, soit on s’écrase devant eux, soit on essaie de les surclasser. Dans ce cas, arrive ce qui arrive fréquemment aux policiers français et américains : la faute.
  • Colombo ne plie pas, mais accepte sa position sociale subalterne. Ne faisant plus face au garde-fou que lui oppose ordinairement la société, son interlocuteur peut laisser filer sa logique jusqu’à l’absurde et s’enferrer. 

Faillite de l’État

Depuis les années 80, a eu lieu une grande vague de libéralisation (FT, etc.). Celle-ci ne semble pas avoir eu les effets escomptés :
  • Ce tout au marché aurait dû, selon les théoriciens, enrichir le pays (l’entrepreneur est efficace, l’État incompétent). Ce qui ne semble pas avoir été le cas.
  • L’État aurait dû maigrir. Ce qui n’a pas été le cas.
L’État a perdu des ressources (ressources qui justifiaient des prélèvements fiscaux ?), d’où sa faillite actuelle ? Ceux qui les ont reçues, n’ont pas su les développer ?

lundi 27 juin 2011

Avenir de l’Europe

Si l’Europe se tire de sa crise grecque, elle sera plus unie. C’est tout ce qui semble pouvoir être conclu actuellement. (If Greece goes…)

Va-t-elle réussir ? Elle en a largement les moyens. Alors tout est une question de volonté. 

Nuisance syndicale

L’Angleterre se prépare à de grandes grèves.

Le gouvernement menace les syndicats d’une loi interdisant les grèves votées par moins de 50% des syndiqués (contre 50% de votants, aujourd’hui).

Les syndicats lui répondent qu’une telle atteinte aux droits de l’homme est paradoxale, venant d’un gouvernement libéral, qui, de surcroît, applaudit les grèves du Moyen-Orient. D’ailleurs, les travaillistes actuels représentent 23% des inscrits, et la coalition 38%. Ils gouvernent le pays, pourtant.

Éternelle duplicité de l’élite anglaise ? Son libéralisme s’arrête là où commencent ses intérêts ? Alors se déchaîne les sophismes, « la guerre des idées » ?

Plus de changement que de performance

Conférence du Cercle Essec du changement et de l’Afope, sur le changement.

On y remarque que les dirigeants parlent maintenant beaucoup plus de changement que de performance.

C’est juste, et c’est aussi vrai des politiques. Pierre qui roule… ? 

dimanche 26 juin 2011

Bachar Corleone

Émission de la BBC sur Bachar el Assad.

Curieux parallèle : un interviewé le compare à Michael Corleone du Parrain

Allemagne et crise européenne

Dans la foulée du billet précédent, un vieil article sur la crise grecque :
Bref, si l’on en croit le gouvernement allemand, les marchés ont donc été instrumentalisés au bénéfice de l’Allemagne qui a profité de la panique pour imposer un retour à la rigueur, renforcer la gouvernance budgétaire de l’eurozone et ainsi garantir la stabilité à long terme de l’euro. La séquence des mois écoulés n’est pas en contradiction avec cette interprétation qui, si elle est exacte, montre qu’il y a des gens qui ont les nerfs solides en Allemagne. (Vu de Berlin : leçons grecques - Coulisses de Bruxelles, UE)

Nordique donneur de leçons ?

Installé dans le restaurant d’un musée avec 3 amis. Deux partent un moment, en laissant leurs affaires.

Des touristes suédois surviennent alors. Ils montrent les sacs d’un doigt accusateur. Nous leur signalons qu’il y a de la place ailleurs. Un peu plus tard, ils reviennent, montrant à nouveau les sacs, preuve qu’ils avaient eu raison de nous soupçonner de latinité.

Curieux d’avoir aussi peu de souci de la politesse, surtout à l'étranger, me suis-je dit. En rapprochant cette petite histoire du comportement des gouvernements allemands et anglo-saxons, je me suis demandé si le pharisaïsme n’était pas un trait culturel nordique. 

Investir pour sortir de la crise

Ce blog se demande si une politique de rigueur supportée par les pauvres est un bon moyen de sortir de la crise.

Est-ce que je comprends bien ? Les gouvernants européens débloqueraient des fonds qui permettraient à la Grèce de relancer son économie, et de trouver des emplois à ses chômeurs ? Zone euro : ne pas désespérer les peuples.