samedi 15 octobre 2011

Sale Jobs ?

Vu le culte que suscite Steve Jobs, une résurrection est probable.

Pourtant, il aurait été un tyran, qui a nuit à beaucoup de monde. (Saint Jobs, priez pour nous - M Magazine)

Grand théorème anglo-saxon ? Du mal sort le bien ? 

Journalisme et politique

Je découvre qu’un homme politique de plus a pour compagne une journaliste : Compagne d'Arnaud Montebourg, Audrey Pulvar répond aux critiques - LeMonde.fr

Après, DSK, François Hollande, Jean-Louis Borloo, Nicolas Sarkozy, un temps, et probablement quelques autres, cela ne fait-il pas beaucoup ? N’y a-t-il pas une proximité excessive entre politique et presse ? 

Politique de Sarkozy

N.Sarkozy ferait la politique allemande. En échange (?) d’une sorte d’Europe des nations. C’est ce que pense The Economist. (The driver and the passenger)

Est-ce sur un tel succès politique qu’il mise sa réélection ? Une Europe allemande, dans laquelle la France aurait une place de choix ? 

Nature d’Obama

Annonce d’une émission de la BBC concernant B.Obama et les élections présidentielles américaines.

Obama semblait « cool » lorsqu’il fut élu. Maintenant, il paraît « cold ». 

vendredi 14 octobre 2011

Mouvements de mécontentement

« Occupy wall street » atteint une sorte de masse critique. Après le Tea Party, les révolutions arabes, les « indignés »… naissance d’un nouveau type de mouvement populaire, favorisé par les médias sociaux ? (Occupy Wall Street Protests a Growing News Story - NYTimes.com)

En tout cas, ce type de mouvement sans chef semble profiter de l’exemple d’autres mouvements du même type pour adopter des pratiques qui ont réussi ailleurs (par exemple l’occupation de places publiques). 

Holbry

Depuis quelques temps la presse nationale et étrangère semble trouver que ce qu’il y a de plus notable chez Martine Aubry et François Hollande, c’est leur ressemblance.

Deux enfants de Jacques Delors, dont les fidèles sont identiques…

Compléments :

Changement permanent

Un cadre supérieur est dégradé suite à une réorganisation interne. J’ai du mal à comprendre son inquiétude : depuis plus de vingt ans, son entreprise se réorganise chaque année, les favoris se remplaçant comme dans un jeu de chaises musicales. Pourquoi ne se repose-t-il pas en attendant que son tour revienne ?

En fait, ce procédé me rappelle ce que Hannah Arendt dit du totalitarisme, qui purge régulièrement ses élites, et les renouvelle.

Le changement permanent est-il un moyen de casser les solidarités internes, rendant à la fois l’organisation sans moyen de résistance aux volontés de ses dirigeants, mais aussi sans capacité d’attenter à leurs jours ?

Compléments :
  • Ce qui est fascinant dans ce phénomène est que des êtres humains puissent être prisonniers de ce jeu, et, donc, de la volonté d'une autre personne...
  • ARENDT, Hannah, Le système totalitaire : Les origines du totalitarisme, Seuil, 2005.

jeudi 13 octobre 2011

MBA internationaux

Les MBA se disent globaux, et pourtant, ils enseignent la même chose à tout le monde, dans une langue unique. Mieux : ils ne parlent pas de problèmes culturels ou multinationaux. La seule chose de globale chez eux est leur implantation, dans plusieurs pays. Voici, en substance, ce que dit un chercheur de l’IESE.

Contradiction ? L’élite anglaise, durant sa phase colonisatrice, fut présente partout dans le monde, et partout y a existé comme une classe dominante, sans manifester un grand intérêt, sinon touristique, pour la culture locale. Pourquoi les MBA n’auraient-ils pas pensé que la globalisation c’était cela : une culture unique, celle des affaires, dominant le monde ?

Embryon américain

L’embryon est il une personne ? L’avortement est-il un crime ? Les tribunaux américains semblent commencer à le dire. (A person already?)
Alors se posent des problèmes inattendus. Les embryons doivent-ils être comptés comme des personnes par les recensements ? Est-ce qu’une femme enceinte peut être condamnée pour maltraitance, si elle fume, ou se voir refuser une chimiothérapie si elle peut nuire au fœtus ?
Exemple des limites de la raison et de ce que les règles absolues conduisent à des contradictions ?

Compléments :

Sites payants

Fin de l’accès gratuit aux sites des journaux américains. Ou, du moins, forte tendance.

Raisons : la technologie pour ce faire est facile à utiliser ; Apple a réussi à faire payer ce contenu, il n’y a pas de raison qu’ils demeurent gratuits quelque part ; les revenus publicitaires sont en baisse rapide.

De ce (dernier) fait, les éditions papier devraient aussi voir leur prix augmenter, d’autant que leur lectorat restant est relativement captif. (Another brick in the wall)

Paradoxe ? Au lieu de donner la victoire à la gratuité, Internet aura augmenté la difficulté d’accès à l’information ? 

mercredi 12 octobre 2011

Banque malade

La Tribune titrait hier :
Crise financière : le lobby bancaire français se défend
C'est la santé des finances publiques de certains États de la zone euro qui est à l'origine de la crise, pas la santé des banques, a déclaré ce lundi la Fédération bancaire française (FBF).
Curieux. Je ne m’attendrais pas à ce qu’un marin qui s’est engagé avec une barque sur un océan mette en cause la tempête pour justifier son naufrage.

Les crises sont le propre du capitalisme, et les banques ne se sont pas armées contre. Cette réaction laisse même entendre qu’elles ne se sentent pas concernées par ce qui pourrait leur arriver.

Nos banques nous prennent-elles pour des idiots, ou, si elles croient à ce qu’elles disent, ont-elles les capitaines qu’elles méritent ? 

Slovaquie et Europe

La Slovaquie rechigne à participer au fonds de solidarité européen. Pourquoi aider un pays plus riche qu’elle ?

Curieusement, c’est l’argument inverse de celui généralement utilisé par les Allemands.

Exemple de résistance au changement ?

J’interprète généralement la résistance au changement comme une forme d’appel à l’aide.

À la fois la Slovaquie et l’Allemagne ont traversé des moments difficiles ces dernières années. Elles veulent s’assurer que cela n’a pas été ignoré, et qu’elles ne sont pas les dindons de la farce ? 

Julien Gracq

La presque île est une surprise. Ses trois grandes nouvelles reprennent la trame du Balcon en forêt. Succession d'évocations de paysages ou d’atmosphères, admirables sans nul doute, conclues par un événement brutal et mystérieux.

Mais ces événements finals m’ont semblé une justification gratuite d'un processus mécanique. J’avais beaucoup aimé le Balcon, et je suis déçu. 

mardi 11 octobre 2011

Prix Nobel et crise européenne

Résoudre la crise européenne est évident, disent les derniers prix Nobel d’économie : il suffit de copier ce que les USA d'il y a quelques siècles, i.e. faire de la zone euro une nation. (Résoudre la crise de la dette, un jeu d'enfant pour les Nobel d'économie - LeMonde.fr)

Pourquoi l’Europe donne-t-elle un spectacle aussi lamentable ? Lâcheté et incompétence de nos gouvernants, bien sûr.

Mais qu’arrivera-t-il demain lorsque les peuples européens seront unis, et que, pour des raisons budgétaires, l’Allemagne trouvera que les services publics français sont par trop coûteux, qu’il faut réformer l’Éducation nationale… ? Que la Turquie ajoutera à la démocratie européenne une centaine de millions d’habitants, qui voteront en fonction de leur intérêt régional ?...

L’Europe peut-elle se construire par défaut ? En répondant par une solution de fortune à la crise qu’a créée la précédente solution de fortune ? Peut-elle se passer de l’adhésion générale à un projet commun ?

Mais une idée aussi stupide peut-elle atteindre le QI exceptionnel d’économistes distingués ?

Réduire les dépenses de santé

Une compagnie d’assurance donne des « miles » aux personnes qui ont une vie saine. C'est apparemment une réussite, et une bonne affaire pour elle. (Getting on the treadmill)

Exemple d’une application de la théorie économique dite « comportementale ».

Signe des temps : c’était l’ennemie jurée de la rationalité de l’économie néoclassique, elle a maintenant le vent en poupe. 

Dropbox

Dropbox offre un emplacement de stockage de ses fichiers indépendant de son ordinateur. Du coup, on peut y avoir accès de partout. Les deux premiers gigaoctets sont gratuits.

Intérêt supplémentaire : gestion de versions, qui évite de garder les étapes successives d'un document.

Inconvénient : dépendance du débit de sa ligne Internet (il faut un temps fou pour télécharger un dossier), ou d’un accès au réseau de son opérateur mobile, et lenteur d’ouverture des gros documents (cf. les présentations).

Danger : c’est une start up, risque de faillite ?

lundi 10 octobre 2011

Transaction à haute fréquence

Les transactions informatiques à haute fréquence attirent l’intérêt du régulateur.

On leur reproche d’être parfois utilisés pour manipuler les cours (par exemple en passant en masse des ordres, et en les annulant immédiatement), et peut-être d’augmenter leur volatilité, voire de créer des crashs artificiels. (High-Frequency Stock Trading Catches Regulators’ Eyes - NYTimes.com)

Signe des temps ?, l’argument selon lequel ce qui fluidifie les échanges fait le bien collectif ne semble plus suffisant pour tout excuser. 

Indignés américains

J’entends parler « d’indignés » américains par la radio. La presse locale  évoque plutôt des gens qui veulent « occuper Wall street ».

On ne semble pas savoir encore très bien ce que c’est. Tea partie des Démocrates ? En tout cas, le Président n'a pas intérêt à s'en approcher. Il a besoin de l’argent des riches pour sa prochaine campagne présidentielle. (The inkblot protests)

Et si c’était une chance pour les Républicains ? Ils sont les marionnettes du Tea Party, ce qui les rend inéligibles ; n’y seront-ils pas moins sensibles, s’ils disposent d’un contrepoids ? 

Politique industrielle

La politique industrielle a le vent en poupe. (Economics focus: Tinker, tailor | The Economist)

À vrai dire, ceux qui gagnent actuellement, qu’ils soient pays émergents, Coréens ou Allemands, sont ceux qui en ont une. Les dindons de la farce ont cru au libre échange…

Quant à la France, elle semble un petit peu dans le lac. (The inefficiency of industrial and innovation policy in France | vox)

dimanche 9 octobre 2011

Obama tue

Depuis quelques temps les Américains se demandent s’il est juste d’utiliser les drones de la CIA pour tuer, partout dans le monde et sans toujours y être invité, des terroristes soupçonnés. Parmi lesquels des Américains.

M.Obama est un juriste d’une telle subtilité qu’il peut faire ce qu’il veut de la loi ?

Compléments :
  • Drones and the law
  • Un aperçu des contorsions de la réflexion américaine.
  • Un inconvénient de cette pratique est qu’elle risque, en particulier, de pousser le Pakistan à la guerre civile. 

L’envol de la BCE

La BCE pourrait détenir les clés de la crise de la zone euro, à qui il manque un prêteur de dernier ressort. Et elle seule peut l’être. Voici une idée qui semble émerger avec de plus en plus de force.

La seule à ne pas en être convaincue est la BCE.

Compléments :

L’intuition de Steve Jobs

Le succès de Steve Jobs est le fait de choix « irrationnels ». Par exemple, il avait une obsession de la beauté.

On ne peut pas imaginer plus parfait contraste avec l’optimisation financière permanente qui a actuellement le haut du pavé, et son obsession de la maximisation de la fortune de l’actionnaire.

Trop de rationalité tue ? Le génie a des raisons que la raison ne comprend pas ?

Compléments :

Mue du PS?

Le PS semble avoir changé de visage.

Contrairement au modèle du male dominant choisi par le Gaullisme, le PS est caractérisé par de puissantes personnalités. Jusque-là, elles plaçaient leur intérêt au dessus de celui de leur parti, ou de la nation. 

Aujourd’hui, il possède toujours autant de gens intelligents, mais ils semblent croire à leurs idées (et elles ont pris un coup de jeune) et vouloir jouer l’équipe.

Par contraste, N.Sarkozy, ses exécuteurs de basses œuvres, et son appel à des valeurs ringardes paraissent une réincarnation de ce qui a donné à la France une envie de barricades ?