vendredi 29 novembre 2013

La précarisation gagne la France

Le chômage recule, parce que le Français travaille de plus en plus à temps partiel. La radio semblait dire cela ce matin. (L'opinion de Libération.)

On parle depuis longtemps de ce phénomène dans les pays anglo-saxons (voir, par exemple, ici), et en Allemagne. Est-ce une tendance générale ? La société a-t-elle été soumise à une forme de "dépression" ? Au lieu de chercher à gagner en productivité, comme le veut l'économie, elle a voulu réduire ses coûts par réduction des salaires ? Pour ce faire, elle a remplacé le salariat, par le petit boulot ? Produisant ainsi une forme d'anarchie qui rend impossible l'organisation sociale nécessaire au gain de productivité ? Adam Smith se retourne-t-il dans sa tombe ?