lundi 25 novembre 2013

Le blues du dirigeant

Un ami apporte à une grande entreprise un client potentiel. Au lieu de chercher à le séduire, le patron de la dite entreprise se lance dans un discours sur la disparition de son marché, et l’injustice du sort. L’ami en a été tout retourné. Si bien qu’il m’a appelé en sortant du rendez-vous.

J’entends beaucoup parler de l’impuissance du dirigeant ces derniers temps. Mais le problème est peut-être plus grave que je ne le pensais. Nombre de dirigeants attribuent leurs difficultés à l’incapacité de la société à changer. Je me demande, s’ils ne se trompent pas sur ce qu’est le changement. Le changement, ce n’est pas l’arrivée d’idées généreuses dont ils seraient les champions. Le changement, peut être la transformation d’un modèle de société. Un moment chaotique, dont on ne sait pas ce qu’il va donner. Alors, la seule certitude est que les piliers de l’ancien régime, eux !, ne survivront pas au nouveau. Le changement, lorsqu'il est subi produit le phénomène du deuil. Voilà ce que nous vivons ?