jeudi 21 novembre 2013

Les mystères de Saclay

Rendez-vous à Orsay. Aventure pour un Parisien. Surtout lorsqu'il veut employer les transports en commun. Il semble que rien n'ait été prévu pour son cas. Où est donc stationné le bus, à la sortie de la gare ? Comment retrouver son arrêt au retour ? Est-ce un trottoir, ou une piste cyclable ? Jusqu'ici je pensais le plus grand mal de mon sens pratique. Mais il m'a sauvé.

Au retour, longtemps seul passager, une demi-heure de balade en bus. D'école en école jusqu'au RER. Elle m'a plongé dans de profondes réflexions. Qu'il est étrange que toutes ces grandes écoles se soient installées au milieu des champs. Et même pas à proximité les unes des autres. Et que la qualité de la construction est mauvaise ! Et l'entretien ! Supélec, par exemple, semble dans un état pitoyable. Quelle différence avec le système d'enseignement supérieur étranger !

Faut-il voir dans ces mystères l'absence de sens pratique de ceux qui nous gouvernent ? Un mépris de l'étudiant ? Une volonté d'en faire un autiste ? Quel enseignement en tire-t-il ?