vendredi 15 novembre 2013

Peut-on sauver l'Insead?

L'Insead a l'air mal parti. Peut-il être tiré de la médiocrité galopante?

Je crois qu'il souffre du même problème que Wikipedia. Il a subi un détournement. Ceux à qui on avait confié ses commandes en ont pris le contrôle. Et ces deux organismes ont la particularité d'être remarquablement isolés des influences extérieures.

A une époque, on parlait beaucoup "d'organisations apprenantes". Je soupçonne que c'est un oxymore. Les organisations doivent apprendre ou périr. C'est peut-être d'ailleurs la qualité première de l'entrepreneur. Il a une capacité exceptionnelle à transformer le revers en leçon. Eh bien, je soupçonne que ce qui manque à Wikipedia et à l'Insead, c'est justement cette capacité. Curieusement, ce sont deux organismes qui sont supposés dispenser le savoir. Peut-être ont-ils cru qu'ils savaient? Peu d'espoir de salut, en tout cas.