samedi 28 décembre 2013

Romanesques

Livre de Jacques Chardonne.

Maîtrise ultime du français ? Une phrase courte dit simplement les sentiments les plus complexes.  (Peut-être, après tout, était-ce le style de l’époque ?) Et voilà des bords de Seine d’avant guerre, près de Paris, bien inattendus pour ceux qui les fréquentent aujourd’hui. Ils ont quelque-chose d’idyllique. Lieu de villégiature pour une classe sportive, semi oisive.

Livre, surtout, sur les mystères de l’amour conjugal. Simplement, aimer l’autre tel qu’il est ? C’est ce qu’il a d’incompréhensible, de libre, qui en fait le prix ? Mais ce livre est-il porteur d’un message ? N’exprime-t-il pas une forme de détachement aristocratique ? Aucun comportement, aucune répartie… ne semblent obéir aux conventions.

Est-ce pour cela qu’il ne m’a pas touché ? Je ne suis pas un esprit assez libre pour en saisir la subtilité ?