mercredi 29 janvier 2014

Est-ce que je réussis à tous les coups ?

Est-ce que vous réussissez à tous les coups ? La question me surprend.

En effet, elle me paraît totalement déplacée. Pourquoi ? Parce que ce n'est pas moi qui réussit. C'est mon client. S'il vient vers moi, c'est parce qu'il est prêt à changer, et qu'il pense que je peux l'aider. Celui qui réussit, c'est lui. Je ne peux rien faire avec un mou du genoux. (A moins qu'il ait un collaborateur qui ait la détermination, increvable, qui lui manque.)

La question, en elle-même, trahit le fait que mon interlocuteur n'a pas l'état d'esprit qu'il me faut. Je comprends maintenant pourquoi j'ai refusé de travailler pour les deux personnes qui me l'ont posée.