mardi 28 janvier 2014

Le paradoxe des Limites à la croissance

Les limites à la croissance, le rapport du club de Rome, expliquent peut-être ce qui s’est passé ces dernières décennies. A l’occasion de leurs 40 ans, une étude a montré que nous étions toujours dans le scénario catastrophe prévu par ce rapport. Cela a semblé inquiétant. Curieusement, je me demande si c'était bien cela qui aurait dû nous étonner. Car, comment se fait-il qu’une courbe qui avait été calculée pour le monde de l’époque soit aussi juste alors que l’économie de marché a gagné l’ensemble de la planète ? Pourquoi n’avons-nous pas dépassé largement ces prévisions ? 

Une explication possible est que, pour s’enrichir, notre classe supérieure a troqué son peuple contre celui, moins cher, des pays émergents. Du coup, les revenus de la plupart des Occidentaux ont stagné, la croissance que leur accordait le Club de Rome est allée aux Orientaux.