lundi 20 janvier 2014

M.Hollande en extraterrestre

Dans un précédent billet, je disais que M.Hollande n’était pas un extraterrestre. J’ai peut-être tort. Il y a entre lui et les membres de la famille des dirigeants théoriciens à laquelle je l’associe, une différence. Il n’est pas séduisant. Il est même possible qu’il doive son poste à ce que DSK l’était trop.

Pourquoi les politiques tendent-ils à être séduisants ? Pourquoi tendons-nous à pardonner au politique séduisant ? Peut-être parce que la séduction est une forme de respect pour nous ? Nous comptons pour celui qui cherche à nous séduire ? En outre, pour bien gouverner, il faut aimer ceux que l’on gouverne ? (Retrouve-t-on la question du charisme ?)

Quant à notre président, je me demande de plus en plus si ce n'est pas un fonctionnaire de la politique. Sa vie privée paraît agréable et sans contrainte. Il semble avoir gardé une sorte de fraîcheur adolescente.  A-t-il dû beaucoup solliciter son talent, ou même ses convictions, pour réussir ? Cette facilité ferait-elle qu'il ne voit rien de très sérieux dans le gouvernement d'un pays ?