samedi 8 février 2014

Aux armes, citoyens !

Il y a quelques temps, j'ai fait relire un article que je destine au JDN. Commentaire : c’est un article « citoyen ». J’ai aimé cette expression.

Il est difficile lorsque l’on a une activité commerciale d’émettre une opinion qui n’est pas biaisée par ses intérêts. Et je suis un consultant. Eh bien, il me semble qu’il faut avoir le courage de dire ce que l’on pense. Nous appartenons à une démocratie, et son principe même est l’échange d’idées et le débat. D’ailleurs, la liberté a-t-elle un prix ?

Il me semble surtout que la liberté de parole n’a jamais été aussi menacée, justement par la censure de l’intérêt. Il suffit de considérer l'extraordinaire appauvrissement de l'expression médiatique entre la période gaulliste, prétendument totalitaire, et le règne actuel du marché. (Quand je pense que l'on parlait de "radios libres" dans ma jeunesse ! Mais, en quoi l'étaient-elles ?) Or, manifestement, la pensée unique est incapable de nous sortir de la crise. Il faut chercher ailleurs. Et on n'y arrivera pas si l'on ne se dégage pas de la censure.