mardi 4 février 2014

De l’offshoring au nextshoring

L’offshoring, c’est fini. Pendant un temps, l’Ouest a donné son savoir-faire à l’Est, en échange d’une main d’œuvre gratuite, ou presque. Aujourd’hui, les salaires émergents ont augmenté, ce qui a créé de nouveaux consommateurs. Parallèlement, les marchés se sont fragmentés, chacun développant ses goûts. La nouvelle règle du jeu est le « nextshoring » : produire à proximité du marché local, en construisant et faisant évoluer un « écosystème » de sous-traitants innovants et de centres de formation. Ce qui demandera un nouveau type de management, décentralisé et habile. Les coûts salariaux ne sont plus une variable déterminante. Voilà, ce que j’ai compris de ce que dit McKinsey.