mercredi 12 février 2014

La France est-elle une démocratie ?

Dans  une conférence, une participante chinoise m’interroge sur le bizarre comportement des Français : pourquoi autant de manifestations ? Parce que la France ressemble de plus en plus à une dictature.

Un principe qui devrait être le sien est l’équilibre entre l’exécutif, le législatif et la justice. Depuis de Gaulle, le législatif est à la botte de l’exécutif. Certes. Mais je viens de découvrir que la justice était en passe de le devenir aussi. Pourquoi ? Les deux plus hautes instances de la justice sont le conseil d’Etat et le conseil constitutionnel. Le premier est fait de hauts fonctionnaires, nommés, le second d’hommes politiques (!) et de hauts fonctionnaires (plus trois présidents). En quoi sont-elles indépendantes ? Ou représentatives des valeurs fondamentales pour la nation ? Or, elles peuvent casser des lois ou des jugements, ou, au contraire, en laisser passer qu’elles devraient casser, parce qu'ils peuvent rendre notre société bancale (par exemple en contaminant la constitution par des pratiques qui s'opposent à ses principes fondateurs).

Quel est le danger de ce dispositif ? Des mouvements de contestation violents. Et ils ne pourront qu’être organisés par des forces possédant des réseaux puissants,  ou jouant sur quelques-unes de nos aspirations les plus basses