vendredi 21 mars 2014

Connais-toi toi-même...

De temps en temps, je m'interroge. Quels sont les principes auxquels je semble obéir ? Quelle est mon idéologie propre ? Bref, j'applique les principes de ce blog, à mon cas. Derniers résultats :
  • Serais-je un homme des Lumières ? Ma récente rencontre de la religion me le fait croire. Il me semble qu'à partir du moment où l'on prétend être guidé par la raison, trouver une raison pour la mettre en veilleuse, est une lâcheté. Croire à une vérité révélée trahit (généralement ?) le refus de penser, qui est l'affrontement de l'absurde. Démission. Il y a peut-être une, noble, foi du charbonnier, qui vous tombe dessus et vous illumine. Mais elle m'a raté. Ou elle n'a pas chez moi une forme bien répertoriée. 
  • Je ne crois pas non plus à la contemplation. Vérité intérieure, communion avec le monde = plaisir égoïste, selon moi. Ce qui m'intéresse, c'est la découverte de l'autre et du monde. J'ai l'impression que c'est le principe même de la science. La science n'est pas la connaissance de la vérité, comme le pense Platon ou notre tradition française. Pour moi "vérité" ne correspond à rien. Ma science est pragmatique. C'est un moyen d'action dans le monde. Mais je ne suis pas complètement anglo-saxon. La science a des règles qui ne peuvent être pliées à l'intérêt individuel.