dimanche 16 mars 2014

Petite histoire de grandes écoles

L'Ecole polytechnique est ses écoles d'application sont créées par la révolution (en partie par recyclage d'écoles plus anciennes). Leur programme initial est les sciences appliquées. Elles doivent former des ingénieurs pour l'administration et pour l'industrie. Mais le modèle évolue. Elles ne produisent plus d'ingénieurs civils. Or la révolution industrielle a besoin d'ingénieurs. L'Ecole centrale est créée alors, d'une initiative privée. La scolarité semble y avoir été fort chère. Le projet est saint-simonien. On veut former une "classe industrielle". Apparemment, on estime qu'il existe une "science industrielle" et qu'elle doit être connue par l'ingénieur.

L'école semble avoir été un succès quasi instantané. Elle compte rapidement beaucoup d'étrangers (25%). Puis quelques femmes. Elle est à l'origine d'écoles d'ingénieurs en Belgique, en Suisse (Polytechnique de Lausanne) et en Espagne. En 1857, elle est donnée à l'Etat.

Et aujourd'hui ? On parle de concurrence et de classement de Shanghai. Il est dit que des "ensembles universitaires de grande qualité" sont stratégiques pour l'Etat. Centrale veut être une "institution de référence à l'échelle mondiale", et développer sa notoriété à l'étranger, grâce à une recherche qui publie, à l'image des "meilleures universités américaines".

(D'après l'annuaire de l'Ecole centrale de Paris, 2008.)