mercredi 26 mars 2014

Salaires : le problème, c'est l'Allemagne ?

Sont-ce les salaires français qui croissent trop, ou les allemands pas assez ? Paul Krugman penche pour la seconde solution. Au motif, accepté par bon nombre d'économistes, qu'une économie en bonne santé doit avoir une inflation de l'ordre de 2%. Ce qui est le cas de la France, mais pas de l'Allemagne.

Que faut-il penser de cela ? En tout cas, il est surprenant que l'argument ne soit pas repris chez nous. La France, 2% d'inflation et un encéphalogramme plat ?