jeudi 20 mars 2014

Toxicité et écosystème

Beaucoup d’animaux semblent se nourrir de « l’écosystème » qui vit sur leur peau. Or, l’homme le détruit. Qu’en conclure ?

Révolution pastorienne. Tout vient de là. Mais cette révolution n’était-elle pas une réaction aux épidémies ? Et si ces épidémies avaient été une réaction à l’action humaine? Son principe n'est-il pas l’agression ? L’homme croit que ses actes sont bons ? Qu’il peut suivre son intérêt à court terme sans s’inquiéter de ce que cela entraîne ?

Et si nous devions créer une science des conséquences ?