mardi 1 avril 2014

Augmenter le salaire des enseignants

Nicolas Sarkozy trouvait le salaire des enseignants faible. Cela m'intriguait. J'y voyais une manœuvre. Nous aligner sur les salaires américains ne pourrait que mettre l'université en faillite. L'enseignement deviendrait payant. Je viens d'avoir une autre idée.

Les bas salaires de l'enseignement le réservent aux prolos de gauche. Un enseignant bien payé, c'est la fin de la main mise de la gauche sur l'enseignement. Il est intéressant pour le riche d'enseigner. Du coup, le petit riche a un professeur riche. Il baigne dans des valeurs dignes de lui. L'enseignement est enfin en circuit fermé. Il devient un mécanisme de reproduction.