mercredi 30 avril 2014

Discutons de l'Union Européenne ?

Quelle est l'utilité des élections ? Notre voix ne compte pas. J'en suis arrivé à penser que les élections sont comme les anniversaires : elles servent à s'interroger. Sur la raison d'être de l'institution, pour les élections. Sur sa vie, pour les anniversaires. Et si l'on examinait le fonctionnement de l'Europe ?

Partons de la crise ukrainienne. Cela démarre avec la fin de l'URSS. Les colonies soviétiques se convertissent au libéralisme américain. Au même moment, comme la Russie, elles sont ravagées par les conséquences du dit libéralisme. (En particulier, émergence des oligarques.) L'Angleterre et les USA les font entrer dans la "vieille Europe", qu'elles méprisent (tout en absorbant ses fonds d'intégration). Qu'a gagné l'UE ? Du fait de la crise, les pays de l'Est sont dans un piteux état. En Ukraine, la Pologne et les Pays Baltes (et la Suède) semblent se livrer avec la Russie à une manche d'une guerre éternelle. Elles y ont entraîné l'UE. La Hongrie est peu démocratique et très inquiétante. Et l'UE est soumise à une telle vague d'immigration que la perfide Albion veut en sortir !

Peut-être avons-nous bien fait d'accueillir les pays de l'Est. Mais tout n'aurait-il pas été mieux si la démocratie avait fonctionné, et si nous avions été informés de ce qui se tramait ? Alors, n'aurions-nous pas pensé à prendre les mesures appropriées ? Par exemple, s'assurer que les pays de l'Est partageaient bien le projet européen ? Et, si oui, que nous faisions ce qu'il fallait pour qu'ils entrent dans l'UE dans de bonnes conditions ?

Ces élections ne seraient-elles pas le bon moment pour s'interroger sur la démocratie européenne ?