mercredi 28 mai 2014

Les conséquences imprévues du processus démocratique

Conséquences imprévues de la démocratie. Elections municipales, le PS nomme premier ministre un politicien qu'il exècre. Elections européennes. Le PS perd à nouveau, mais c'est l'UMP qui explose, et ses dirigeants, qui semblaient n'avoir rien à craindre, qui sont torpillés.

Au fond, l'opinion n'a-t-elle pas réussi ce qu'elle cherchait ? Un renouvellement du monde politique ? Et ce sans aucun pouvoir, de manière totalement indirecte. Façon billard. 

Mais il y a un risque. Que le politique confonde le message avec sa signification. Et que son comportement devenu irresponsable, donne un spectacle qui amène une forme de prédiction auto réalisatrice. S'il pense que nous voulons le FN, nous aurons le FN. Ou pire.