mercredi 18 juin 2014

Du marché et de la régulation par l'offre et la demande

Mon savon à barbe ayant disparu des étagères de mon supermarché, pas assez rentable ?, je vais le chercher ailleurs. Du coup, j'y fait mes courses. Surprise : le pain y est 20% moins cher, même fournisseur, pourtant. J'en doute, je vérifie tout ce que je peux. C'est bien le même. Pour le thé, près de 15% de moins.

Jusqu'ici, je ne regardais pas le prix, pensant que le jeu de l'offre et de la demande devait réguler le marché. Il n'en est rien ! Quant au supermarché, je ne le crois plus géré par des commerçants. Là aussi, l'actionnaire doit être roi. Et l'économiste. En ces temps de crise ne nous dit-il pas que l'inflation nous ferait le plus grand bien ?