lundi 16 juin 2014

Et si l'innovation était une question d'alliances ?

Et si une entreprise analysait ses alliances comme son portefeuille de produits, avec une sorte de "matrice BCG" ? Intérêt ? Avoir des alliances diverses permet, en les mélangeant, d'innover par codéveloppement. Exemple Toyota contre Peugeot. Toyota, alliances équilibrées. Peugeot, recherche quasi exclusive de la réduction de coûts...

L'article, venu de l'Insead.

Mes idées d'écosystème seraient elles en passe de gagner du terrain ?

(Un autre graphique fameux : les 5 forces de Porter, en VO.)