mardi 3 juin 2014

Génial énarque

Article sur l'ENA (2012). Cours lamentables. Exercices stupides. Mais, l'énarque est obsédé par son classement de sortie. Il est prêt à tout. Y compris au conformisme le plus abject. L'école des collabos ? Réformons l'ENA ? Et si, comme notre président, l'ENA était normale ?

Il faut du génie pour réussir là où l’arbitraire est roi. D’ailleurs, est-ce propre à l’ENA ? Le polytechnicien est-il un amoureux des maths, l’HEC, du marketing ? Le bon élève n’est-il pas, plus généralement, celui qui sait triompher de ce qui a le moins de sens ? Que produit ce système ? Des gens qui n'ont rien appris, mais qui sont convaincus qu’ils sont les seuls à avoir raison, et que le monde est irrationnel. Mais, aussi, qui savent se mouvoir dans toute cette irrationalité.

De Tocqueville à Crozier, on nous dit que le Français suit son bon plaisir. Ce type de formation est donc cohérent avec les principes de notre culture. Et l’énarque mérite bien d’être notre maître à tous.