jeudi 26 juin 2014

L'histoire contaminée par le postmodernisme ?

David Armitage (vidéo) se plaint de ce que les historiens ne s'intéressent plus qu'à des périodes courtes. Plus question d'attaquer des sujets de fond, des débats de société, qui demandent de brasser des centaines voire des milliers d'années. Ils doivent apprendre de l'exemple de Thomas Piketty.

Je me suis demandé si l'on n'était pas, là, en face d'une conséquence du postmodernisme.