samedi 26 juillet 2014

Les critères de succès d'une collaboration

Qu'est-ce qui fait réussir une collaboration ? se demande un article. Deux choses apparemment :
  • Un projet annoncé, et compris, dès le départ ;
  • Disposer d'une autorité (personne), qui tranche en cas de besoin. 
Intéressant. Je rapproche cet article de ce que je dis dans mon premier livre des conditions d'une fusion entre deux entreprises. Le premier point est un de mes messages favoris (et généralement incompris). Le second est moins évident. Ou peut-être pas. J'explique que, pour qu'il ne rencontre pas de résistance au changement, un projet doit être perçu comme "juste". Le deuxième point est peut-être une exigence de justice ?

Pourtant toutes les collaborations auxquelles j'ai participé n'ont pas fonctionné. Pourquoi ? En fait, je réussis quand je travaille pour un client ; je rate pour mon propre compte. Différence ? Dans la première, je dispose de la structure sociale de l'entreprise cliente. Les bases de l'équipe sont présentes. Matériau de coercition. Rien de tel avec un groupe de personnes, lâche.