vendredi 8 août 2014

La France au secours de l'Iraq

J'entendais dire ce matin que M.Juppé voulait faire quelque-chose en Iraq

Problème compliqué. Car l'homme qui gouverne l'Iraq (Nouri al Maliki) n'écoute apparemment que ses intérêts. Les injustices qu'il commet ont soulevé contre lui une partie de la population. Mécontentement qu'exploite "l'Etat Islamique". Et, le bon M.Obama, constatant les dégâts qu'a entraînés l'intervention américaine, ne veut absolument plus s'occuper que des intérêts commerciaux des USA. 

La question ne semble donc pas tant d'arrêter les Islamistes, que de trouver un moyen de mettre en place un gouvernement qui tienne. Et cela ne semble pas pouvoir se faire par un mécanisme démocratique. C'est lui qui est à l'origine du chaos actuel. 

D'ailleurs, tant que l'on y est, peut-être pourrait-on se pencher sur le problème libyen ? Il me semble me souvenir que la France y est pour quelque-chose... 

(Je soupçonne que si l'on résout toutes ces questions, on devrait pouvoir être utile aux Syriens, aux Palestiniens et aux Israéliens...)