lundi 4 août 2014

Le Français se trompe de changement

Je ne compte plus le nombre de fois où l’on m’a dit (pour me faire plaisir) que je devrais conseiller l’Etat. Ou celles où l’on m’a parlé des façons de le transformer, radicalement. 

Et voilà notre erreur. Nous cherchons une solution globale au mal de la France, alors qu’elle est locale. Si l’on fait sauter le dysfonctionnement que l’on a devant les yeux, on deviendra le champion du changement, et tout le monde nous imitera. Et la société se transformera.