dimanche 17 août 2014

Michel Onfray, philosophe du peuple ?

J'écoute "Contre histoire de la philosophie". Après Freud, et Sartre, Michel Onfray règle son compte à Heidegger. Nazi, nazi, nazi. Voilà ce que je retiens de ses cours.

A une époque, il y avait le magicien qui ratait ses tours, Michel Onfray est le philosophe qui ne comprend pas les philosophes. Il n'a pas honte de dire qu'il les trouve confus. Par exemple Heidegger. Ou Kant, qui a préparé la pensée nazie, si je le suis bien. Ou la condition de l'homme moderne d'Hannah Arendt (qui me semble pourtant un livre fondamental). Il nous décomplexe. Et, comme nous, ce qui l'intéresse n'est pas tant la pensée que la vie du philosophe, et ses petites médiocrités. "Contre-histoire de la philosophie", ou version "People" ?

Il secoue le joug de l'idéologie officielle. Il lui oppose un courant "libertaire", Arendt, Camus ou Rosa Luxembourg. Au totalitarisme de Platon, des Jacobins, de Lénine ou de Sartre, il préfère la liberté de l'individu. 

Libertaire, vraiment ? Pour ses héros, la morale est importante. Or, j'associe libertaire à l'anarchie, ni dieu ni maître. Pas de morale. Ne serait-il pas plutôt radical au sens de Clémenceau (dans lequel Hannah Arendt se reconnaissait) ?
« défenseur de l’individu, de l’entreprise individuelle, il ne peut accepter le triomphe de l’individualisme. Car l’individu fait partie d’un corps social (...) en même temps, il ne peut accepter le communisme (…) l’individualisme absolu, expression de la barbarie, le socialisme collectiviste est un déni de l’individu, mais les responsabilités de l’Etat social doivent être reconnues. » « Il n’a d’ennemis que ceux qui violent la loi. » (Michel Winock, ici.)
Les vrais "libertaires" modernes ne seraient-ils pas plutôt les néoconservateurs et les postmodernistes ? Nos classes dirigeantes ? Rien ne compte que leur intérêt ("il est interdit d'interdire"). Les valeurs de Michel Onfray ne seraient-elles pas, plutôt, celles du gros de la population ?

Comme Diana a été la "princesse du peuple", Michel Onfray serait-il le "philosophe du peuple" ?

Diana, Princess of Wales.jpg



(Le Robert sur "libertaire" : "qui n'admet, ne reconnaît aucune limitation de la liberté individuelle, en matière sociale, politique".)