samedi 6 septembre 2014

Apprenons la manipulation avec les Anglo-saxons ?

La caractéristique de la perfide Albion, c'est diviser pour régner. Une technique qui semble idéale pour exploiter des colonies. A commencer par l'Angleterre initiale, colonie d'une poignée de Nordiques alliée à quelques collabos locaux ? Le principe de la société anglaise serait-il là ? 

Quant aux USA, je me demande si leur principe n'est pas le marché. Comme je le disais ailleurs, ils ont développé une technique qui permet d'orienter le marché, plus généralement une société, où bon leur semble. Technique qui utilise les mêmes principes que la spéculation. 

Modélisation à laquelle j'aboutis, pour le moment. Il semblerait qu'une société ait deux équilibres. L'un qui est peut être "l'intérêt général". Et l'autre, une sorte de minimum absolu. Ce second s'atteint en jouant sur les vices ou les failles de l'individu. Une forme de diviser pour régner crée un marché (i.e. des individus sans lien social). Un tel assemblage d'hommes conserve un comportement collectif ("la main invisible"?). Mais qui est beaucoup plus facile à manipuler que s'il émanait d'une société réelle.