samedi 27 septembre 2014

Comment faire dire du bien de soi ?

Une journaliste me pose la question : comment faire dire du bien de soi ? 

J'en suis arrivé à la curieuse conclusion que pour que l'on dise du bien de nous, il ne fallait pas le demander ! 

En fait, je dis beaucoup de bien de beaucoup de gens, et je suis très convaincant quand je m'enthousiasme pour quelqu'un. Qu'est-ce qui me plaît ? C'est un talent unique. Mais c'est un petit talent, un talent quotidien. Et c'est cela qui fait sa force, et qui épate : il permet de résoudre des problèmes de tous les jours (apparemment) insolubles. Et j'en parle en racontant les histoires de ces petits miracles. Et ce sont elles qui séduisent mes interlocuteurs. 

Qui a ce type de talent ? Tout le monde. Mais à condition qu'il ait suivi ses passions avec une sorte d'intransigeance, et qu'il ne se soit pas laissé aller à la copie, qu'il n'ait pas cherché à se conformer aux modes sociales. Donc, plutôt les petits que les grands de ce monde. C'est du moins ce qu'il me semble.