vendredi 19 septembre 2014

Elisée Reclus, les grands textes

La France est anarchiste, par nature. Voici ce à quoi m’a fait penser ce livre.

Protestant ayant renoncé à être pasteur, polyglotte, Elisée Reclus (1830 1905) fut un géographe éminent. Il a parcouru le monde qu’il a décrit. Il fut tenu en très haute estime par l’ensemble de l’Occident. C’était aussi un anarchiste qui a participé, pacifiquement, à la Commune.

Son œuvre semble décrire ce qui survient aujourd’hui. Mondialisation et délocalisations. L’Occident a un avantage technologique. Il doit diffuser ses connaissances, bénéfiques, à l’humanité. Mais, avant cette phase égalitaire, de fortes disparités se creuseront. En effet, les riches des pays riches iront chercher la main d’œuvre pauvre des pays pauvres. Phase explosive. Ainsi, il était persuadé que la colonisation était une malédiction pour l’Occident. Une sorte de solution de facilité qui avait empêché le progrès social.

QU'EST-CE QUE L'ANARCHISME ?
Comment entendait-il l’anarchisme ? « L’anarchie (…) est la plus haute expression de l’ordre. » Son idéal serait réalisé le jour où « la moralité sera assez haute et assez forte pour que la loi cesse d’être nécessaire ». Maître mot : égalité entre tous.

Le chemin pour y parvenir est le progrès. Il fait passer l’humanité du conflit et de la lutte des classes à l’entraide. L’humanité atteint un niveau supérieur de conscience. Elle se découvre elle-même.

L’important est de donner une forte morale à l’enfant. Ensuite, il saura faire le bien. Le mouvement gagnera le monde par capillarité, les gens de bien formant une « libre association en vue du bien commun ». « Là où l’autorité impose, de l’extérieur, une carapace à l’homme, l’idéal anarchiste propose à l’inverse de renforcer le squelette. » Et cette humanité vivra en harmonie avec le reste de la nature. L’éducation joue donc un rôle décisif dans ce projet. Il faut développer l’enfant dans la logique de sa nature. Ce qui signifie de commencer par le considérer comme un individu digne de respect.

Elisée Reclus. Les grands textes, présentés par Christophe Brun, Champs Classiques, 2014.