mercredi 17 septembre 2014

Quand 68 a réinventé l'école...

68 a réécrit notre définition de l'école. Pour les Lumières, la IIIème République, Clémenceau, Jaurès et les autres, l'école devait libérer l'homme. Elle devait lui apporter la capacité à penser par lui même et donc à se dégager des systèmes qui avaient pour objet unique son asservissement. 68 a clamé que l'école c'était l'esclavage, le formatage de l'enfant par les intérêts des puissants. 

Du coup, il n'y a plus eu que les riches qui ont accepté de formater leurs enfants. (En particulier les intellectuels qui avaient produit ces théories.) L'éducation des pauvres a désormais cherché leur épanouissement. C'est devenu la fabrique du crétin.

Le marché a remplacé les droits de l'homme. Et ce sans révolution. 

(Nouvel épisode dans ma série Moment thucydidien.)