jeudi 23 octobre 2014

Apprenons à aimer les Anglo-saxons

Ce blog est violemment anti Anglo-saxons. Probablement, il n’est pas seul dans son cas. Partout on leur reproche leur hypocrisie. Généralement en leur assimilant l’Occident.

Nous commettons tous la même erreur. Nous déduisons des actes des Anglo-saxons ce à quoi ils croient. Et donc leurs objectifs à long terme. En fait, le long terme n’existe pas pour eux. L’action n’est corrélée qu’à une intention à court terme. L’Anglo-saxon a des valeurs, à long terme, qui ne se déduisent pas de ses actes. Il ressemble à un voilier face au vent. Il tire des bords pour atteindre son objectif. Pour autant, cela ne signifie pas que son comportement soit sans danger. Il peut faire des bords trop longs et perdre le cap, ou s’échouer. Ou le cap peut être mauvais. Mais, les critiques qui lui sont faites sont infondées.

Voici la réflexion que je tire des changements d’avis de The Economist et de McKinsey