samedi 25 octobre 2014

Changements et université

J'interroge mes élèves sur leur perception de l'université (que, moi-même, je ne vois que pour faire mes cours). Il en ressort un curieux sentiment d'hypocrisie : à titre d'exemples :
  • Pourquoi le Master dans lequel j'enseigne a-t-il déménagé dans un autre établissement alors qu'il n'y a aucune possibilité d'avoir accès à ses installations ? Raison officielle : se rapprocher des entreprises - on est à la Défense -, mais, il n'y a pas de contact avec les entreprises ! 
  • Pourquoi la partie apprentissage du Master est-elle restée sur le site historique, alors que c'est elle qui a le plus de raison de vouloir se rapprocher de l'entreprise ? 
  • Il y aurait un superbe système d'information que personne n’utiliserait. (Je n’étais pas au courant !)
  • Le Master est présenté comme international. Or, il n'y pas de cours en anglais. Seulement 2h de cours hebdomadaires de formation au TOEIC, un test que tout le monde a passé !
  • Tous les cours parlent de l'importance de la communication alors qu’il n’y a pas de communication au sein de l'équipe enseignante et de l'administration. 
  • Pas de salle de réunion pour travaux de groupe alors que le cours est fondé sur ce type d'exercices. 
  • Exercices scolaires alors que l’université est supposée former des professionnels. 
  • Le nom du Master (Comptabilité Audit Reporting) est illisible par les employeurs (qui veulent embaucher des contrôleurs de gestion). 
  • Problèmes administratifs : réinscriptions, transfert d’information entre universités, paiement des frais d’inscription non adaptés aux étrangers, dysfonctionnements divers. 
  • Pas de temps pour la recherche de stage.
  • Université de gestion mal gérée ! (En pertes, alors qu'elle fut longtemps excédentaire.)
  • Positionnement grande école est-il judicieux ? Perte de ce qui a fait le succès de l'Université ?
A quoi, on peut ajouter que la cote du Master a baissé.

Ce qu'il y a d'étrange là dedans, c'est que l'on a l'impression que tout ce que l'on a dit contre l'université (au moins celle-ci) était faux. En revanche, c'est maintenant que c'est vrai !

Exemple de moment thucydidien ?