lundi 20 octobre 2014

Evolution politique de la France

Comment modéliser la situation politique de la France ? Voici où ce blog m'amène :
  • La France a été longtemps radicale. En fait jusqu’à de Gaulle. Le radicalisme n’est rien d’autre que la mise en œuvre des idées de la Révolution. Je pense qu’il correspond toujours à l’esprit de la nation. 
  • Les partis de gouvernement actuels me semblent représenter les privilégiés d’hier. D’ailleurs, ils sont ouvertement « anti Lumières » (cf. le postmodernisme de gauche) :
    • D’un côté N.Sarkozy à repris le combat de « la première droite » de la classification de René Rémond (les possédants), la seule à s’être toujours opposée à la Révolution.  
    • De l’autre, la gauche a repris le discours moraliste de l’Eglise catholique (aucun lien avec la religion du même nom) dont l'objet est d’assurer le statu quo en convainquant le peuple qu’il porte une faute originelle (le colonialisme). 
  • Mais le radicalisme est aussi un individualisme, et les égos qui le constituent l’empêchent de rassembler ses forces pour gouverner dans le respect de l'intérêt général. Aujourd'hui, le radicalisme, c'est aussi bien Bayrou, Borloo, Loos, Morin, Rama Yade que Valls ou Rocard.
  • Faute d'union, ses thèses ont été récupérées par le FN, défenseur de tout ce qui est national.
Sacre-coeur-paris.jpg


« Sacre-coeur-paris ». Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.