mercredi 1 octobre 2014

Pratique du changement et culture

Dans un précédent billet, je contrastais les cultures américaine et française du changement. En pratique les choses sont différentes.

Je disais qu’en France, le changement est une question de théories, qui ne marchent pas. Résultat : on n’a pas de techniques de conduite du changement. En fait, il faut tout de même changer. Alors, le changement est fait par les petits, sans moyens, en douce. On bricole. C’est le système D.

Je disais aussi qu’aux USA, on est pragmatique. Mais il n’en est rien dans les faits. Parce que les grands veulent piquer leur argent aux petits. Par conséquent, ils n’ont aucun intérêt à recourir à leur intellect, ce serait reconnaître leur utilité. En conséquence, ils construisent des bureaucraties, dans lesquels les salariés sont des exécutants. Et pour cela, ils se fondent sur des utopies. On en revient au modèle français.