dimanche 2 novembre 2014

Débloquons la France à l’Américaine ?

J’ai l’impression que ce qui bloque le changement en France est que nous croyons au bien et au mal. Nous soupçonnons nos gouvernants de mijoter des coups tordus. Probablement à raison. Et nous voulons les en empêcher. Dans ces conditions, la seule solution est le peloton d’exécution. Mais, que ferons-nous une fois qu’ils auront été liquidés ? Le pays ne peut pas rester dans l’état déplorable dans lequel il est. D’autant que ce qui rend la situation supportable (le système de protection sociale) n’est probablement pas durable.

Les Anglo-saxons sont plus malins que nous. Ils savent que l’homme est porteur de courants contradictoires (intérêts personnels ou collectifs). Ils favorisent ce qui est dans leur intérêt. Par un entrepreneur nous encouragera à consommer ses produits.

Imitons-le ? Il y a dans la nature des hommes et des sociétés les moyens de les faire basculer dans la bonne direction. Le problème est 1) de les trouver ; 2) qu’il est bien plus économe en termes de dépenses intellectuelles de faire une politique du pire, qui suscite la chute dans l’abîme.