mercredi 12 novembre 2014

Du laisser-faire à la smart city

Etonnant. Sur quoi débouche le laisser-faire, mot d’ordre de notre époque ? Sur la « smart city ». La ville intelligente, où tout sera relié à Internet. A commencer par nos vêtements, si j’en crois ce que disait Soft Power de France culture.

Etrange que le libéralisme le plus débridé débouche sur une promesse de flicage inconcevable même par Staline et Orwell…

Décidément, libéralisme = anarchie + gendarmes, selon la formule de Carlyle ?

Brazil-MOI-logo.svg

"Brazil-MOI-logo" by [1]. Licensed under Fair use via Wikipedia.