mercredi 5 novembre 2014

La victoire de la parole

Je suis surpris du nombre de dirigeants ou d’experts qui sont sur le carreau. Curieusement, ce sont des gens remarquables, avec une expérience et des résultats parfois exceptionnels.

Que leur est-il arrivé ? L’hypothèse à laquelle je suis parvenu est la suivante. C’était une question de salaire. Dans l’entreprise se joue une lutte pour l’argent. Moins elle compte de monde plus le salaire de ceux qui restent est élevé. Dans cette lutte, ce qui permet de gagner n’est pas de faire, mais de faire croire que l’on peut faire des miracles.

Ceux qui savaient parler ont éliminé ceux qui savaient faire. Je retrouve une observation d’Eric Minnaert concernant les ouvriers.

Maintenant que va-t-il se passer ? Ceux qui savent parler ont l’argent. Vont-ils acheter ceux qui savent faire ? Pas nécessairement, et pas dans de bonnes conditions. En effet, ils pensent savoir faire. En outre, ils vont se comporter en vainqueurs. Ce qui ressemble au modèle de la plantation américaine.