vendredi 14 novembre 2014

Pays de la bêtise calme ?

Une idée me frappe en lisant l’œuvre des Lumières et des pragmatistes. Les uns voulaient la victoire de la raison, les autres de l’intelligence. Dans les deux cas, il s’agissait d’éduquer nos esprits et de les dégager des superstitions. Or, nous avons explicitement rejeté ces idées.

Et si la bêtise avait gagné ? C’est, au fond, ce que petit à petit, ce blog découvre. Beaucoup de ce que nous croyons est faux. Le retour en force de l’intérêt borné, d’un libéralisme des cavernes, nous a amené, pour le justifier, à nier la science, et à en saper les bases. Les superstitions sont revenues en force. Et elles sont sciemment entretenues.