samedi 8 novembre 2014

Qu'est-ce que le libéralisme au XXIème siècle ?

En me penchant sur le principe de précaution et sur Virgin Galactic, une idée m’est venue. Une classe de gens estime que le monde est trop douillet. Il est bien de risquer sa vie. L'homme, le vrai, n'a pas peur du danger. En conséquence de quoi, il n’a aucun scrupule à risquer la nôtre. Et toutes les normes, règles, lois, sécurités sociales... que nous avons conçues pour nous protéger sont des freins détestables à l'innovation.

On en revient à « il est interdit d'interdire ». Le principe directeur de la gauche. Mais dans sa version de droite. D’ailleurs c’est évident ! N’est-ce pas une autre façon de parler de déréglementation ?  

Gauche et droite se retrouveraient-ils sur un même credo : pas de règles, pas de lois ? Le laisser-faire ? La doctrine du privilégié qui veut défendre ses intérêts ? 80 ans après, la vision de Dewey est toujours juste ? 

(Et trahison de l'esprit de notre constitution, qui s'entête à prétendre que l'homme est libre dans le respect des lois ?)