lundi 15 décembre 2014

La planète est emballée

Si dans quelques siècles il demeure des êtres capables de faire des stratigraphies, ils risquent de caractériser notre période comme celle de la couche de plastic. Apparemment, celui qui part, en grande quantité, dans les océans, finit dans les sédiments. Super Christo. 

Ne serait-il pas temps de commencer à se préoccuper des conséquences de nos inventions ?