samedi 27 décembre 2014

Prévisions du gouvernement : 2015, le redressement

Suite de ma série sur notre avenir en 2015...

Si j'en crois ce que disait France Culture, hier, notre gouvernement prévoit un 2015 faste. Alors que les conjoncturistes semblent penser que les conditions d'une crise sont réunies.

Comment expliquer ce paradoxe ? Ses prévisions sont une rationalisation de ce qui caractérise sa politique : l'attentisme ? Autre idée ?