jeudi 15 janvier 2015

Changement et li

Le changement, c'est la défaite de la raison, et de l'ingénieur. Voilà ce qu'il m'a fallu beaucoup de temps pour découvrir.

Dans un changement, comprendre est impossible, et vouloir tout maîtriser est une erreur. Car il se passe des choses qui dépassent la raison. Mais que l’on peut influencer, si on change de posture : au lieu de vouloir tout préciser, jusqu’au moindre détail, il faut, au contraire, laisser aller les événements, mais chercher à les influencer quand le moment est favorable. Pour cela, il faut parvenir à leur trouver une logique, à en comprendre le "sens". 

Il se trouve que c’est le principe même de la philosophie chinoise. Le Li. Le Li, c'est observer le jade pour découvrir ses veines et savoir comment le tailler. C'est aussi la métaphore du nageur qui se laisse porter par le flot et se déplace en jouant sur les courants. 

(La raison n'est pas sans utilité, si elle renonce à reconstruire la réalité de rien, elle peut modéliser la logique des choses, ce qui permet de gagner en efficacité dans l'action. Raison pratique et pragmatique.)