mardi 20 janvier 2015

Google : la stratégie comme acte de foi

“For Larry and Sergey, they really want to go out and solve big problems.” Creating a “huge positive impact for society” should lead to big new businesses, even if the way to make money can’t be seen yet (Financial Times).
Les investisseurs commencent à s'inquiéter de la gestion de Google par ses fondateurs et de l'échec de plus en plus fréquent de projets coûteux (Google Glass, Google+). Les fondateurs leur répondent 1) qu'il ne faut pas se préoccuper du marché ; 2) idem pour l'actionnaire. D'ailleurs il a le choix, soit il est d'accord avec eux, soit il part. Qui a dit que l'entrepreneur américain croyait à la perfection du marché ?