dimanche 18 janvier 2015

Obama rançonne les riches

La loi américaine dispense l'héritier d'impôt sur la plus-value. (Si vous héritez d'une action qui vaut 10, alors qu'elle a été achetée 1, et vous la vendez, vous n'aurez pas de taxe.) Barack Obama veut faire sauter cette mesure qui profite au 1%, voire 0,1%, le plus riche, et pourrait rapporter 300md$ au reste du pays. 

Cela fait longtemps que je n'ai pas parlé de Barack Obama. J'en suis arrivé à penser que c'était un "tueur". Un homme exceptionnellement intelligent, parfaitement froid, qui agit seul, et qui n'écoute que sa raison. Il passe par des hauts et des bas. Mais c'est dans l'adversité qu'il est le meilleur. Car son combat, c'est la bêtise. Et, comme tout champion, c'est l'adversaire, l'imbécile, qui le stimule par sa haine. Sa tactique est redoutable. Il cherche la faille de l'adversaire. Comme ici. C'est comme cela qu'il a gagné toutes ses élections. Et il y a mieux. Depuis que son parti n'est plus majoritaire, il n'est plus contraint à perdre du temps en compromis avec l'idiot de gauche. Seul contre tous, aux commandes du pays le plus puissant du monde, il a deux ans pour changer le monde ! Un scénario pour Hollywood ?