mercredi 7 janvier 2015

Résistance au changement et comment l'utiliser

Retour à un thème best seller de ce blog : la résistance au changement. Et voilà une façon de l'expliquer simplement : 

Le changement place l’organisation devant des questions nouvelles. D'où difficultés. Logiquement, principe d'économie ?, elle veut en éliminer la cause : le changement ! C’est cela la résistance au changement !

L'antidote à la résistance : l'animateur
Une personne rencontrée récemment fournit une illustration épatante du comportement qui vainc la résistance au changement. 

Notre homme dirige des entrepôts. On lui impose un changement du logiciel qui les gère. Formation bâclée, théorique, en langue étrangère. Quand le logiciel est mis en fonctionnement, c'est le chaos. Les livraisons s'empilent. Ses équipes se révoltent. Il aurait dû les imiter, n'est-il pas la victime d'un ratage ? Eh bien non, il fait face : vous videz les quais, je trouve des intérimaires pour vous aider ; et vous me dîtes ce qui ne va pas, je vais le régler. Et ça marche. Il convainc son management de lui donner les dits intérimaires ; il finit par comprendre le principe de fonctionnement du logiciel, qu'on ne lui avait pas expliqué !, et à trouver un "bug" qui bloquait la communication entre deux logiciels. En 6 mois il est parvenu à remettre ses entrepôts en fonctionnement. 

Une telle personne est un "animateur du changement". Techniques :
  • L’animateur du changement comme donneur d'aide. Il apporte à l'organisation ce qui lui manque pour réussir. Et ce, sans moyens ! Comment ? Par une enquête qui va l'amener à résoudre le problème que révèle la résistance. Et ce en utilisant l'organisation : l’animateur sait identifier et mobiliser les talents ; il sait les animer pour que de leur travail résolve la question. (J'appelle ce processus "ordinateur social".)
  • L'animateur du changement comme communicant de crises. La résistance au changement se manifeste par la crise. L’animateur du changement interprète la crise comme un appel à l’aide. Mais, surtout, il la transforme. Il en fait une leçon de vie. Il la rend motivante. Il l’utilise pour souder son monde autour d’une cause commune. Il lui montre, par son exemple, l’attitude à adopter.