mardi 10 février 2015

Obama change le monde ?

La doctrine militaire d'Obama ne dirait pas ce qu'il faut faire, mais ce qu'il ne faut pas faire. Cela ressemble à une vision systémique du monde ou à la "via negativa" de Nassim Taleb

Que ne faut-il pas faire ? Envoyer des moyens militaires énormes sur le terrain. Or un vice de la démocratie américaine (et française) rend irrésistible la tentation de le faire : alors que le Président est paralysé par le système politique américain, une armée, dont le budget vaut celui de toutes les autres armées combinées, est à ses ordres ! Or, tout le monde, de la presse à ses alliés en passant par ses électeurs, et même ses adversaires Républicains, le presse de l'utiliser !

Mais la guerre entraîne la guerre et des dépenses de plus en plus lourdes. Et cet argent ne peut pas être employé pour améliorer réellement, et pacifiquement, la situation des zones de conflit. Effet systémique !

Seul sage au milieu d'un peuple de fous ? Le comité Nobel fut prescient ?