dimanche 15 mars 2015

Areva : panne de réacteur

Les malheurs d'Areva s'expliqueraient assez simplement. La société fonctionnait bien, et faisait de beaux bénéfices, mais sa dirigeante, appuyée par l'Etat ("champion national" ?), a voulu que la société fabrique des réacteurs nucléaires, ce qu'elle ne savait pas faire. 

C'est la gouvernance à la française qui est mise en cause, avec son dirigeant de droit divin et un Etat actionnaire, à la fois pousse au crime et incapable de tout contrôle. Pour ceux qui avaient encore des doutes sur les origines des nos dettes...