mardi 31 mars 2015

De la volonté de puissance au pragmatisme

Qu'est-ce qui fait qu'un changement échoue ? "Volonté de puissance". Celui qui le mène veut plier le monde à sa volonté. Qu'est-ce qui fait qu'un changement réussit ? "Pragmatisme". Le pragmatisme, c'est penser qu'il n'y a pas de lutte entre l'homme et le monde. Et ce parce que l'homme est un constituant du monde. On ne se bat pas contre soi ! Ce monde est dangereux, si on n'en respecte pas les règles, toujours changeantes, mais plein de potentiel, sinon. Il est complexe, mais pas absurde. 

J'ai regardé les erreurs courantes en conduite du changement. Je me suis demandé comment les éviter. Et lorsque j'ai voulu résumer tout ceci, j'ai trouvé mon premier paragraphe. 

Quoi de neuf ?, direz-vous. C'est aussi vieux que le monde ! Le problème n'est pas là. C'est : comment faire ? Chaque génération, doit s'adapter à une situation qui n'est pas celle qu'a connue la génération précédente. Voilà pourquoi le mieux pour apprendre le changement est l'exemple des autres !

Premier exemple : l'attitude à adopter - en quelque sorte celle du judoka.
Second exemple : une démarche et une méthode pragmatiques.

Et un livre de cas, tirés d'interviews, à télécharger : le changement ça s'apprend par l'exemple